fbpx

Conseil pour la rentrée littéraire

Rentrée littéraire conseil

    La rentrée littéraire est certainement un moment que vous attendez avec impatience et ce depuis quelques mois. Mais saviez-vous d’où vient cette tradition franco-française ? Et par quel moyen il est possible d’engranger une certaine notoriété sur le Net grâce à cet élan littéraire automnale ?

Nous vous proposons donc un historique assorti d’hypothèses. Et nous vous distillerons quelques conseils simples à appliquer pour tirer quelques marrons du feu littéraire ambiant.

Rentrée littéraire son origine

       A priori « rentrée littéraire » rime avec « prix littéraire » mais avant de conclure philosophons. La rentrée engendre-t-elle le prix ou le prix engendre-t-il la rentrée ? Vous avez quatre heures !

En fait d’après la sociologue Gisèle Sapiro, le phénomène est postérieur de plusieurs décennies à la création des prix. En revanche sa naissance bien qu’éloignée temporellement est liée à l’échéance des concours. Car la concentration des remises de prix en novembre, a poussé les éditeurs à publier en septembre-octobre des romans susceptibles d’être récompensés, nominés et donc médiatisés.

Les prix littéraires font la rentrée littéraire

       D’ailleurs la principale raison de la naissance de ces récompenses (fondées entre 1903 et 1930 pour les plus connues). Est intimement entrelacée avec la multiplication des journaux, magazines. A savoir, l’orientation positive de l’opinion publique. Ici ce sera vers un type d’ouvrage encore en retrait à l’époque, le roman.

Ensuite avec l’essor de la production livresque dans les années 60 et la démocratisation des télévisions, la rentrée littéraire s’est vu doper par l’influence indéniable des émissions télévisuelles. Outre Lecture pour tous qui a ouvert le bal des programmes culturels en 1953. Puis l’on se souvient de Apostrophes, animé par Bernard Pivot qui a influencé longuement le grand public en particulier lors de l’émoi autour de la rentrée littéraire et de ses prix.  

Enfin l’apparition du Net entraînant la digitalisation des échanges et des contenus promotionnels ont déporté la rentrée littéraire sur la Toile.   

La digitalisation des échange redistribue les cartes

       L’Internet, territoire dans lequel monsieur tout le monde peut s’exprimer et bénéficier d’une audience de plusieurs milliers de personnes. Alors chers auteurs êtes-vous prêts à bâtir votre « fan base » en profitant de la rentrée littéraire ?

Les hashtags comme centre névralgique

      Pour ce faire, vous pouvez vous abonner aux hashtags du moment et même diffuser du contenu avec ceux-ci, comme « #RentreeLitteraire2021 », « #PrixLitteraire » etc. Des milliers de personnes les suivent avec attention et pourront remarquer votre travail voire devenir de fidèles lecteurs. D’ailleurs cela concerne la plupart des plateformes digitales (Facebook, LinkedIn, Instagram, TikTok etc.). 

En prenant l’exemple de Marie Laure Lireaulit, l’on peut remarquer que sa moyenne d’interactions (mention « j’aime », commentaire et partage), par publication est habituellement autour de 20. Alors que lorsqu’elle utilise le « #rentreelitteraire » elle atteint près de 150 interactions sur sa publication. Et d’autres exemples d’auteurs comme celle-ci foisonnent sur Facebook. Ci-dessous sont les captures d’écran de l’exemple cité.

Rentree litteraire conseil
Publication standard hors période de rentrée littéraire consultable ici : https://cutt.ly/oEduXNq
Rentree litteraire conseil
Publication pour la rentrée littéraire, consultable ici : https://cutt.ly/1EdiCxl

Vendre avec la rentrée littéraire

       Ensuite la seconde astuce consiste à positionner vos ouvrages sur Amazon en utilisant le mot clef « rentrée littéraire ». En effet en incluant ce terme dans la fiche produit au niveau du titre, de la description etc. – ainsi que dans le document privé envoyé à Amazon – vous serez en mesure d’être mis en avant auprès des utilisateurs de la plateforme. Qui pourront, vous retrouver dans leur recherche de livres pour la rentrée littéraire. Evidemment si vous êtes un nouveau vendeur, il faudra passer par la case publicité sponsorisée pour monter rapidement dans les résultats de recherche. Car il faut savoir, 70% des clients Amazon ne consultent que les résultats de la première page (cpc strategy).

Deux premiers résultats sponsorisés pour la recherche « rentrée littéraire », 18 septembre 2021

L’on remarquera que ces livres sont relativement nouveaux sur la plateforme. En effet en moins de un mois ils détiennent les premières places des livres sponsorisés avec la recherche « rentrée littéraire ».

Penser local

Enfin tout en demeurant dans la communication mais en quittant le digital il y a les journaux locaux. Les journalistes de votre région réalisent certainement déjà des portraits de personnages présent dans votre territoire. Vous pouvez vous aussi en jouir, les pigistes à côté de chez vous, seront sûrement réceptifs à votre histoire. Ils profiteront de la rentrée littéraire pour rédiger un billet sur vous et votre opus paru ou à paraître.   

une stratégie pour la rentrée et pour l'année

       L’on a vu que la rentrée littéraire est un moment traditionnel et privilégié pendant lequel les auteurs peuvent tirer leur épingle du jeu. Sans pour autant bénéficier de l’appui des mass media qui mettront en avant des écrivains issus de grandes maisons. L’émoi créé autour de cet évènement vous bénéficiera également si vous parvenez à utiliser de manière optimale les outils numériques autour de la rentrée. Comme on a pu le voir les hashtags, les mots-clés sur les sites marchand. Sans oublier la traditionnelle presse locale, qui pourra vous donner un coup de pouce promotionnel. Enfin gardez à l’esprit que ces actions font parties d’une stratégie articulée dans le temps et autour de diverses initiatives. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels sur vos nœuds de blocage, ce sera un investissement bienvenue pour votre vie littéraire.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.